Cette mesure aurait pour objectif de renforcer l’attractivité de l’activité libérale des médecins conventionnés secteur 1 et des signataires du contrat d’accès aux soins.
Selon l’étude d’impact du projet de loi, l’aide serait égale à un montant forfaitaire mensuel de 3105€ dans la limite de 3 mois pour un congé maternité. Pour le congé paternité, elle serait proratisée.